Aider Bébé à devenir propre

Passé deux ans, Bébé devient peu à peu une petite fille ou un petit garçon. Avec un caractère de plus en plus affirmé, il commence à vous montrer sa personnalité et à donner son avis. C’est avec aisance qu’il se déplace, s’exprime et mange presque comme un grand ! Découvrez nos conseils nutritionnels, jeux et astuces pour accompagner les enfants âgés de 2 à 3 ans.

AIDER BÉBÉ À DEVENIR PROPRE

Aider Bébé à devenir propre - Lactel Eveil« Être propre » : voilà bien une expression qui ne veut absolument pas dire la même chose à tout le monde en ce moment dans votre maison. Si habituellement, cela signifie pour vous « être lavé », aujourd’hui cela indiquerait que « Bébé n’a plus besoin de couches »... Quel progrès... et quel bonheur !

 

L’acquisition de la propreté est une étape importante pour Bébé et représente beaucoup de choses. Tout d’abord, c’est se rendre compte qu’il a besoin de vider sa vessie et ses intestins. Il doit donc prendre conscience de sensations bien précises et les prendre en considération lorsqu’elles se manifestent.

Ensuite, c’est être capable de se retenir jusqu’à l’arrivée aux toilettes. Parfois, quelques minutes, parfois un peu plus si vous êtes en train de faire des courses par exemple. Et quelle angoisse pour lui au début si jamais l’envie venait et que l’attente était trop longue !

Enfin, c’est abandonner les couches. Renoncer à cette grosse culotte qui fait partie de son quotidien depuis son premier jour. Ce n’est pas rien quand même ! Il n’aura plus le confort, justement, de pouvoir se soulager sans avoir de contraintes. Finalement, c’est aussi dire au revoir à ces moments de changes avec Maman ou Papa qui sont comme des rendez-vous privilégiés...

 

Inutile de dire que « être propre » ne se fera pas en un jour... mais plutôt en quelques mois... Patience ! En fait, cela se fera en plusieurs étapes durant lesquelles votre accompagnement et votre souplesse vont être les clés de la réussite. Voici quelques conseils pour bien mener cet apprentissage !

 

Pour commencer, observez votre enfant. Vous voyez qu’il se trémousse ou que, sans s’en rendre compte, il se tient le ventre ? Repérez les signes qui montreraient que Bébé a besoin d’aller sur le pot. Possibilité en vue ? Proposez-lui d’y aller.

 

Vous pouvez également lui poser spontanément la question à des moments précis de la journée où l’envie pourrait être là : avant ou après le repas, avant ou après la sieste, avant le bain, de faire un gros dodo la nuit, de partir au square ou en promenade... Cela lui permettra de se concentrer sur ses sensations pour mieux les identifier et les gérer.

 

Faites-lui faire l’expérience d’être sans couche petit à petit. Expliquez-lui « et si on restait sans couche pour le moment, on en remet une tout à l’heure... ». Une soirée, une après-midi : pas trop longtemps pour démarrer, puis sur des périodes plus étendues.

 

Quand Bébé est confortablement installé sur le pot ou le siège WC spécial enfant, laissez-le tranquille. Retournez à vos occupations en lui précisant que vous n’êtes pas loin et qu’il vous appelle quand il a terminé. Evitez d’attendre près de lui, cela pourrait le bloquer.

 

Bébé a réussi : il est resté propre. Mieux, il a attendu tout seul d’être « aux toilettes » pour se soulager. Félicitez-le ! Il devient grand et vous en êtes fiers ! Pour autant, n’en faites pas trop non plus, cela pourrait lui sembler étrange. Après tout, il fait comme tout le monde !

 

Autre scénario : rien à faire, il refuse. Pas la peine d’en rajouter... une couche ! Le forcer à aller sur le pot pourrait le rebuter encore plus et créer trop de tension autour de cette nouvelle étape qu’il doit franchir. Pour l’instant, il n’est tout simplement pas prêt. Attendez pour lui proposer à nouveau quelques temps plus tard. Cela pourrait le rendre plus « conciliant » pour essayer.

 

Si votre intervention pour l’aider la journée est importante, elle n’est en revanche pas nécessaire la nuit. Ne réveillez pas votre enfant pour lui faire faire pipi. Cela perturberait son sommeil sans accélérer sa propreté. À vous de lui ôter progressivement les couches en vous adaptant à son rythme et comportement. En général, un enfant devient spontanément propre la nuit vers 2 ans et demi. De quoi pouvoir faire de beaux rêves... et surtout réaliser le vôtre !

 

RETROUVEZ TOUS NOS CONSEILS POUR LES BÉBÉS DE 24-36 MOIS :

Conseils nutrition et développement

> Faire découvrir les goûts à Bébé

> Bébé refuse de manger

> Sur le chemin de l'école

> Bébé fête ses 3 ans !

 

Conseils activités et jeux

> Dessiner, maîtriser les formes : les premiers dessins de Bébé

> Comment apprendre à faire du vélo à Bébé

> Apprendre aux petits à jouer aux jeux de société

X
Nos Produits

Profitez de vos bons de réduction Lactel* et de recettes gourmandes à base de produits laitiers sur www.enviedebienmanger.fr * Sous réserve de disponibilité

X